Drame de la violence conjugale


« Il s’agit bien d’un assassinat. Dans votre délibéré, n’oubliez pas qu’en tranchant la gorge de cette jeune femme, c’est un glaive que l’assassin a enfoncé dans le coeur de toute la famille que je représente. » Me PONT
 
L’Avocat Général, le Procureur Eric de MONTGOLFIER a écarté lui aussi la possibilité d’un malheureux hasard et a requis la réclusion criminelle à perpétuité.